Cérémonie de Thé Chinois – Vieux rituel

Introduction à la cérémonie de thé

Une cérémonie de thé est une manière de faire du thé. Elle est pratiqué dans la culture asiatique par les chinois, coréen, japonais, indien, et vietnamien.

cérémonie de thé

La cérémonie de thé, littéralement traduite comme «chemin de thé» en japonais, et «l’art du thé» en chinois. C’est une activité culturelle impliquant la préparation cérémonial et la présentation du thé.

La cérémonie de thé japonais est mieux connue. Elle a été influencée par la culture du thé chinois à l’époque antique et médiévale. À partir du 9ème siècle quand le thé a été introduit au Japon par la Chine.

La cérémonie de thé vietnamien, également influencée par son homologue chinois. Elle n’est cependant pratiquée que pendant les mariages et autres rituels religieux. On peut aussi se référer à l’ensemble des rituels, des outils, des gestes, etc utilisés dans des cérémonies telles que la culture du thé.

Toutes ces cérémonies et rituels de thé contiennent « une adoration de la beauté parmi les faits sordides de la vie quotidienne« . Ainsi que le raffinement, un contenu spirituel intérieur, l’humilité, la modération et la simplicité. « Comme tous les arts qui participent à l’extraordinaire, une artistique l’artificialité, l’abstraction, le symbolisme et le formalisme« .

À un niveau très basique, les cérémonies de thé sont une façon formalisée de faire du thé. Ce processus à bien sur été raffiné pour donner le meilleur goût.

Les documents historiques sur le sujet incluent la monographie du VIIIe siècle «le classique du thé» et le livre du XIIe siècle sur « Traité le thé ».

Théisme

Quand la cérémonie de thé est comprise et pratiquée pour favoriser l’harmonie dans l’humanité, promouvoir l’harmonie avec la nature, discipliner l’esprit, calmer le cœur, et atteindre la pureté de l’illumination, l’art du thé devient « Théisme ».

Le terme « ChaDao » contient deux mots. Le premier étant «Thé» et le second, le mot chinois Tao-Dao, étant un suffixe signifiant ISM. Le tout pouvant donner la traduction suivante « Théisme ».

Une autre lecture plus littérale du mot est la « Voie du thé » (茶 Thé et 道 Chemin), comparable à par exemple 弓道 « le chemin de larc ». Ainsi, ce terme peut être utilisé pour décrire la cérémonie de thé. Il peut aussi décrire les intérêts dans la culture du thé et de son étude.

Le théisme est surtout un mode simpliste de l’esthétique, mais il y a des perspicacités subtiles dans l’éthique, et même la métaphysique. Le théisme est lié à l’esprit du thé. Un sens de focalisation et de concentration sous l’influence d’un thé de grande dégustation.

Le théiste est une personne qui effectue ou jouit de l’art du thé et du théisme. En chinois et japonais, ainsi que la culture traditionnelle coréenne, cet état d’esprit est très développer.

Différentes utilisation de la consommation de thé

La cérémonie du thé est un mélange de deux principes, Sabi et Wabi. 

  • « Wabi » représente les expériences intérieures, ou spirituelles, de vies humaines. Son sens originel indiquait un raffinement silencieux ou sobre. Il représente aussi un goût maîtrisé « caractérisé par l’humilité, la retenue, la simplicité, le naturalisme, la profondeur, l’imperfection et l’asymétrie« . Il met aussi l’accent sur des objets simples, sans fioritures et l’espace architectural. Ainsi Il célèbre la beauté douce que le temps et les soins conférer aux matériaux.
  • « Sabi, » d’une autre part, représente l’extérieur, ou l’imperfection matérielle de la vie, aussi la nature originale des choses. Le bouddhisme Zen a été une influence majeure ans le développement de la cérémonie de thé. Les éléments de la cérémonie de thé japonais sont l’harmonie de la nature et l’auto-culture. 

La cérémonie de thé japonais s’est développée comme une « pratique transformatrice ». Elle a commencé à évoluer sa propre esthétique, en particulier celle de « Sabis » et « wabis ». Comprendre le vide était considéré comme le moyen le plus efficace pour l’éveil spirituel. Embrasser l’imperfection a été honoré comme un rappel sain de chérir nos âmes non polis, ici et maintenant. Tout comme nous sommes-la première étape de «Satori» ou l’illumination. Boire du thé est utilisé comme une aide à la méditation, à l’aide dans la disette de fortune, à des fins rituelles et dans l’expression des arts.