Différents thés – Plusieurs sortes de thé

Différents thés – Différentes couleurs pour différents effets.

Le thé peut être divisé en 5 catégories basiques. Les différents thés sont :

  • Thé noir
  • Thé foncé (incluant le thé Puer)
  • Oolong
  • Vert
  • Blanc

différents thés

1 – Thé noire

Le thé noir est connu pour se flétrir. Il endure un processus appelé oxydation (parfois incorrectement appelée fermentation). Au cours de ce processus l’eau s’évapore hors de la feuille et la feuille absorbe plus d’oxygène de l’air. Les thés noirs subissent habituellement une oxydation complète, et les résultats sont la caractéristique brun foncé et la feuille noire. Les saveurs sont typiquement plus robustes et prononcées.  Quand ils sont brassées convenablement, une teneur en caféine plus élevée par rapport aux différents thés (50-65% de caféine comparé au café, selon le type et la technique de brassage).

2 – Thé foncé

Le thé foncé (Dark tea) provient principalement du HunNan et du SiChuan (province de Chine).  C’est un très savoureux thé probiotique vieilli et aromatisé. Il est classé parmi les thés contenants le plus de minéraux et nutriments. Pour beaucoup de Chinois, boire ce thé nous maintient en bonne santé.

Le thé foncé est unique parce que c’est le seul thé délibérément vieilli qui subit un processus de fermentation secondaire. En raison de cette étape supplémentaire, il contient un micro-organisme actif appelé Fleurs dorées (Eurotium cristatum). Ce microorganisme est présent spécifiquement dans le thé foncé fait dans le comté de AnHua, province du Hunan, Chine. Fleurs dorées est effectivement visible dans certains thés foncés et ressemble à de minuscules taches jaunes.

Le thé Puer, étant une sous-catégorie de thé foncé, contient un micro-organisme différent appelé Asper Nigellus. Ceci est dû à la variation des conditions de croissance, du sol et de la géographie. Fleurs dorées est une découverte relativement nouvelle, identifiée au cours des 30 dernières années. À ce jour, le processus de fabrication du thé foncé est un secret étroitement gardé.

Voici quelques faits biochimique à propos du thé foncé :

Il contient significativement

  • Polyphenol
  • L-Théanine
  • Théarubigin et Théaflavine
  • Polysaccharides

3 – Thé Oolong

Le thé Oolong (également connu sous le nom de thé Wulong) subi une oxydation partielle. Ainsi ils ont ont une teneur en caféine entre les thés verts et les thés noirs. La saveur des thés Oolong (Wulong) est généralement entre la robustesse des thés noirs et la subtilités des thés verts. Cependant il a ses propres parfum et ses arômes intriguant. Les wulongs sont souvent comparés au goût et à l’arôme des fleurs fraîches ou des fruits frais.

4 – Thé vert

Le thé vert ne peut se flétrir que légèrement après avoir été cueilli. Ensuitele processus d’oxydation est arrêté très rapidement par la cuisson (le chauffage rapide) les feuilles. Par conséquent, lorsqu’ils sont brassés à des températures inférieures et pour moins de temps, les thés verts ont tendance à avoir moins de caféine (10-30% de caféine comparé au café). Les thés verts ont également tendance à produire des saveurs plus subtiles avec beaucoup de nuances et d’accents, les connaisseurs l’adorent.

5 – Thé blanc

Les thés blancs sont les thés les plus délicats. Ils sont ainsi appréciés pour leur subtilité, leur complexité et leur douceur naturelle. Ils sont traités à la main en utilisant les plus jeunes pousses de la plante de thé, sans oxydation. Une fois brassée correctement, avec une très basse température et une courte période de trempage, les thés blancs peuvent produire de faibles quantités de caféine. Bien sûr, le trempage avec une température plus chaude et plus de temps permettra d’extraire plus de caféine. Mais par définition, le thé blanc n’a pas moins de caféine que les autres thés.

Le Thé Puer

Le thé Puer est un thé foncé vieilli de Chine prisé pour ses propriétés médicinales et sa saveur terreuse. C’est peut-être le plus mystérieux parmi les différents thés. Jusqu’en 1995, il était illégal de l’importer aux États-Unis. Son processus de production est un secret d’État, étroitement surveillé en Chine. Il est très fort avec une saveur incroyablement profonde et riche, et ne détient que peu d’amertume.